B i o g r a p h i e

CRISTINA MADEIRA

Le 17 abril 1969

 

Carla Cristina Madeira est née au Bairro Alto, elle y a vécu dix ans.

 

Corps de jeune fille et une grande âme d’une femme, elle chantait à la chorale dans la chapelle du large de Rato et les personnes qui l’a connaissait disaient déjà “on a une chanteuse de fado”

 

Puis dans les fêtes de la cité de Lisbonne dans les saints populaires, mais le fado criait en son âme et très tôt elle l’a assumé comme forme d’expression musicale.

 

Mère de famille, une battante innée, elle n’a jamais baissé les bras, car elle fait bien preuve de femme guerrière contre vents et marées. Ellen e cesse d’apporter aux passionnés de fado, ce qui existe de plus sincère et authentique.

 

Sa célébrité passait de bouche à oreille au-delà des frontières. Elle était attendue pour chanter des divers pays dans les maisons de spectacle et spécialement dans les ambassades que se soit au Portugal où à l’étranger. Les ambassadeurs et ambassadrices se laissaient emporter par la forme comme elle chantait le fado et comme ils en sortaient l’âme pleine. A l’occasion les ducs de Brangança étaient parmi le public.

 

Cristina Madeira a intégré l’une des plus renommée maison de fado de Lisbonne, le club de fado où des centaines de personnes l’écoutent et en sorte émerveillés par la forme comme elle chante et enchante tout ceux qui sont présents, qu’ils soient portugais ou étrangers.

 

Avec de plusieurs CDs enregistrés, tout en préparant le prochain, Cristina Madeira continue à réjouir tout ceux qui l’écoute dans les lieux où elle chante à chaque semaine et elle se prépare pour une tournée brièvement en Europe.

Un de ses compagnons de vie et de profession Lelo Nogueira

Guitare de fado, fait partie de l’ensemble de guitares d’Amália Rodrigues, qui continue à nous enchanter par la façon qu’il joue.